6 raisons insoupçonnées de faire du compost

épluchures de clémentines pour compost

Faire du compost, c’est d’abord adopter un geste simple dans sa cuisine. Un premier tri permet de donner une seconde vie à 30% de nos déchets et de réduire de manière significative le volume de nos ordures ménagères.

Ma poubelle sent bon

Tout ce qui se décompose naturellement trouve sa place dans le composteur. Épluchures de fruits et de légumes, restes de repas, marc de café, fleurs coupées, essuie-tout…peuvent démarrer une seconde vie. Leur décomposition et la fermentation qui en résulte dégagent inévitablement des mauvaises odeurs dans votre poubelle. En recyclant ces déchets, vous dites adieu aux mauvaises odeurs dans votre cuisine.

Je paie moins d’impôts

Un tiers de nos déchets est compostable, ce qui représente 150 kg par an et par habitant. En mettant au composteur ces déchets, on réduit de manière significative le volume de nos poubelles. On se surprend à ne mettre son bac sur le trottoir que tous les quinze jours. Dans certaines villes, on peut même prétendre à une réduction de sa taxe d’enlèvement des ordures ménagères. En effet, certaines collectivités locales ont une tarification incitative pour ceux qui font cet effort de tri. Ce qui représente un budget non négligeable au fil des ans.

Je n’utilise plus de pesticides

Une denrée périssable est par nature vouée à la disparition. Contribuer à redonner à la terre ce qu’elle a engendré nous permet de nous remettre en phase avec le cycle de vie des organismes. Bactéries, champignons et lombrics vont vite se développer avec un apport régulier de matière organique et après quelques mois vous obtiendrez un fertilisant gratuit et 100% naturel. Et si vous mangez bio, vous obtiendrez un compost de premier choix ! Inutile désormais de vous encombrer d’autres produits au moment de planter graines, fleurs et arbustes. Le compost est LA solution pour enrichir la terre. Ainsi, plus de terreau, plus d’engrais, ni de pesticides dans votre jardin.

Je fais des rencontres

Composter en appartement vous parait impossible ? Sachez que dans de nombreuses copropriétés, des composteurs collectifs ont été installés au pied des immeubles. Pas très glamour peut-être de se rencontrer avec son sac d’épluchures à la main mais c’est une occasion de rencontrer des éco-citoyens, même en ville ! Vous découvrirez peut-être que vos voisins partagent les mêmes convictions écologiques que vous.

Les véhicules roulent moins

Tonte de pelouse, mauvaises herbes (sans graines !) et branchages trouveront leur place dans le composteur et apporteront de la matière sèche indispensable à un bon compost. Qui dit moins de déchets verts, dit moins de déplacements à la déchetterie et moins de trajets en voiture pour s’y rendre. De même, si mon bac à ordures est relevé moins souvent, les camions de collecte roulent moins.

Je pollue moins

Beaucoup ne veulent pas savoir ce qu’il advient de leurs déchets. Mais inutile de se voiler la face, pour faire disparaitre ce qui est encombrant, l’humanité pense avoir trouvé la solution avec l’incinération et l’enfouissement des déchets. Or, chacun sait que ce processus ne va pas sans son lot d’inconvénients parmi lesquels des rejets de substances nocives dans l’atmosphère et la pollution des sols. Donc, si on produit moins de déchets, si on recycle ce qui peut l’être, on pollue mois, CQFD !

Autant de bonnes raisons de se mettre au compostage et s’engager sur le chemin du zéro déchet !

Un petit condensé du compostage en vidéo :

2 Comments

  1. Jf

    Conservez vos épluchures d’oranges dans du vinaigre blanc. Après 3 semaines, on les utilise jus et fruit comme nettoyant… partout dans la maison, même dans le lave linge !

    Reply
    1. Miss Go Green (Post author)

      Bonjour, merci Joëlle pour cette astuce. A tester !

      Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *